Grand Prix d’ Assen Moto3

[note de presse] Brad Binder  en neuvième position sur le circuit d’ de Assen TT. Il aurait pu être huitième, cinquième, quatrième, 7 pilotes étaient roue dans roue à l’arrivée en trois dixièmes de seconde. Ils courrurent l’un à côté de l’autre durant tout le Grand Prix; vingt deux tours caractérisés par changement continu de position. Brad, qui partait depuis la seizième position sur la grille de départ fut capable, dès le départ, et très rapidement d se joindre au groupe des dix premiers, en étant souvent le leader du groupe. Donc arrive le dernier tour, et en particular le dernier kilomètre, qui transforme toute course de Moto3 en une loterie.

Jules Danilo, qui partait depuis la trente deuxième position, fit une course solide, finissant à une vingt deuxième place méritée.

10390060_771246369562831_5462416908313621710_n

Brad Binder (38’24 “291-9 º)” J’avais la quatrième place dans la poche…le dernier tour, quand je fus poussé hors de la piste, l’herbe était mouillée, il fallait que j’allège un peu “et j’ai perdu beaucoup de temps. J’ai eu l’occasion de me récupérer, et également d’en dépasser certains, mais pas au point de revenir en tête. J’étais capable de me bouger dedans et dehors, j’avais un peu plus d’accélération …Mais je suis assez satisfait: J’ai confiance en nous, et je suis content parceque j’ai eu la confirmation que nous pouvons lutter avec les meilleurs”.

Jules Danilo (38’54 “765 a 22 °):” A la fin, le résultat n’est pas mauvais. Il aurait pu être nettement mieux, mais j’ai fait quelques erreurs dans les premiers tours. Une en particulier: J’étais sur une vitesse erronée à l’entrée à l’entrée d’une ligne droite, et immédiatement une brèche s’est ouverte avec le groupe dans lequel je me trouvais. Avec un vent de face, de l’autre côté de la piste, il n’y avait pas moyen de récupérer et il était difficule de maintenir un bon rythme.

Fiorenzo Caponera (directeur de l’équipe)

“Nous sommes arrivés où nous voulions aujourd’hui: avec les meilleurs. Seuls les trois premiers étaient hors de notre portée. Nous aurions pu être quatrièmes, sixièmes, mais également terminer par terre, c’était une loterie,.je suis satisfait, “

Les Lubrifiants Sort collaborent avec l’équipe Ambrogio Racing au mondial de Motocyclisme, dans la catégorie de MOTO3, Sort est toujours prêt de la compétition, profitant de cette expérience pour améliorer ses lubrifiants pour moteur.

Добавить комментарий